Rémi Massé

Votre député de


Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia

Rémi Massé

Votre député de


Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia

Menu

Pénurie de main-d’oeuvre : vaste consultation dans les quatre MRC de la circonscription

Plus d’une centaine d’employeurs, d’élus, de représentants d’organismes socioéconomiques et communautaires, du milieu de l’enseignement et de la santé ont participé aux consultations sur la pénurie de main-d’œuvre tenues du 13 au 15 novembre, à Sainte-Flavie, Matane, Amqui et Carleton-sur-Mer.

Les quatre séances de consultation ont permis de cibler les enjeux, mais aussi des pistes de solutions afin de composer avec la pénurie de main-d’œuvre qui frappe de plein fouet le marché du travail dans notre comté.

De nombreuses thématiques ont été abordées, dont l’attractivité et le maintien de la main-d’œuvre, la démographie, la fiscalité touchant les aînés souhaitant réintégrer le marché du travail, l’immigration, le travail saisonnier, l’assurance-emploi et le partage de main-d’œuvre.

Consultation dans la MRC de La Mitis à Sainte-Flavie. 

 Consultation dans la MRC Avignon à Carleton-sur-Mer

Consultation dans la MRC Matapédia à Amqui. 

Consultation dans la MRC de la Matanie à Matane. 

Les participants ont fait valoir que des améliorations sont nécessaires afin de faciliter la tâche aux employeurs voulant faire appel à l’immigration pour combler des emplois de façon temporaire ou permanente. Il a aussi été question des aînés qui souhaitent travailler à temps partiel, mais qui sont pénalisés sur le plan fiscal.

Un rapport sera produit afin de faire le résumé des consultations, qui tiendra compte des enjeux, mais aussi des solutions issues des discussions.

Ce rapport sera remis et présenté aux ministres responsables. Le résultat de ces consultations m’aidera certainement à faire entendre les préoccupations et les solutions locales à la pénurie de main-d’œuvre.

J’ai abordé les grands éléments de cette consultation avec la ministre responsable de notre région au Québec, Marie-Ève Proulx, et nous nous sommes entendus pour collaborer afin de s’attaquer à cette problématique.

La forte participation aux séances de consultation démontre que la pénurie de main-d’œuvre est préoccupante pour notre circonscription. Elle représente un frein au développement de nos entreprises et de nos localités. Il s’agit pour moi d’une priorité et je remercie tous ceux et celles qui ont partagé avec moi leurs défis quotidiens.